Principal AstronomieLa comète Y1 Iwamoto en tête en février

La comète Y1 Iwamoto en tête en février

Astronomie : La comète Y1 Iwamoto en tête en février

Chaque année produit une poignée de comètes binoculaires, et la première pour 2019 est imminente, avec une belle apparition pour la comète C / 2018 Y1 Iwamoto.

Découvert par l'amateur japonais Masayuki Iwamoto en tant que fuzzball de plus de 12 e grandeur traversant la constellation Hydra, le serpent d'eau, dans la nuit du 18 décembre 2018, Y1 Iwamoto réussit rapidement. Il est bon de voir que les astronomes amateurs peuvent et continuent de découvrir des comètes, car la concurrence robotique posée par les enquêtes automatisées telles que PanSTARRS rend difficile une telle découverte indépendante de nos jours. Et dire que la prochaine génération d'enquêtes très puissantes telles que le Grand télescope synoptique (LSST) n'a pas encore été mise en ligne… Je me demande combien de comètes et d'astéroïdes cachés se cachent dans le dernier vidage de données PanSTARRS?

Traquer la comète

Une partie de ce qui rend favorable cette apparition de la comète Y1 Iwamoto est son approche relativement proche de la Terre. La comète a une inclinaison orbitale élevée de 160 degrés par rapport au plan écliptique et atteint un périhélie de 0, 282 UA (unités astronomiques) à l'extérieur de l'orbite terrestre dans la nuit du 7 février au plus proche de la Terre cinq jours plus tard. Remarque: au cours de la recherche, nous avons constaté quelques jours d'écart notés pour le périhélie sur celui-ci. Ceci est probablement dû aux dates plus anciennes citées lors des premières observations de la comète, qui ont tendance à être rares et moins précises. Pour cet article, nous avons utilisé le dernier arc d'observation de 44 jours répertorié par la NASA / JPL.

La comète Y1 Iwamoto est également sur une orbite de 1 371 ans, ce qui la ramènera au système solaire intérieur en 3390 après JC. La comète atteint l'aphélion à 245 UA, bien au-delà de la ceinture de Kuiper dans le royaume des objets trans-néptuniens extrêmes, près de l'aphélie de 2010 VZ98. Son dernier passage dans le système solaire interne a eu lieu vers 648 après JC et n'a pas été enregistré. Je me demande toujours: combien de comètes se sont glissées devant des yeux humains, avant l'invention du télescope? La comète Y1 Iwamoto était l'une de ces balles de glace éphémères qui se sont échappées… jusqu'à maintenant.

Le passage orbital de la comète C / 2018 Y1 Iwamoto à travers le système solaire interne au début de 2019. Crédit: NASA / JPL

2019: Perspectives pour la comète

Au début du mois de février 2019, la comète Y1 Iwamoto s’élevait au-dessous du bol de l’astérisme de la Vierge, dans la constellation du Lion.

La comète se situe à 30-40 degrés au-dessus de l'horizon SO avant l'aube, son transit passant le plus haut à 40-50 degrés sud, comme observé à 30 degrés de latitude nord vers 4 heures du matin, jusqu'à la mi-février. La comète arrive dans l'opposition le 13 février et traverse le ciel au crépuscule tardif.

La comète Y1 Iwamoto visite également plusieurs amas photogéniques et galaxies le long de son trajet de février (voir la liste quotidienne ci-dessous). La Lune étant à peine dépassée, le temps de chasser cette comète est ce soir la lune d'engraissement ajoute sa lumière au ciel du soir. La lune atteint sa plénitude en février le 19.

Le 13 février, à son plus proche rapprochement, à une distance de 0, 304 UA (45, 5 millions de miles), la comète Y1 Iwamoto semblera se déplacer de sept degrés par jour lorsqu'elle passera de Leo à Cancer. Cela se traduit par un mouvement apparent rapide de 20 minutes d'arc, soit 2/3 du diamètre apparent d'une pleine lune, toutes les heures. Observez la comète pendant environ 5 à 10 minutes et observez un mouvement de l'oculaire sur l'arrière-plan étoilé.

La courbe de lumière projetée actuelle de la comète C / 2018 Y1 d'Iwamoto jusqu'en 2019. Les points noirs représentent les observations réelles. Crédit: Adapté de l' information hebdomadaire de Seiichi Yoshida sur les comètes brillantes .

La comète Y1 Iwamoto a déjà atteint la magnitude 7, et devance de beaucoup les prévisions. Voici une carte de danse pour la comète pendant les mois de février et mars 2019. Aux fins de cette éphéméride, «passe près» désigne un passage plus près d'un degré en séparation, sauf indication contraire.

Le chemin de la comète C / 2018 Y1 d'Iwamoto jusqu'au 28 février. Crédit: logiciel d'éducation de nuit étoilée.

février

7- atteint le périhélie à 1, 282 UA du Soleil.

8- Traverse l'équateur céleste vers le nord.

9- Traverse en Léo et traverse l'écliptique vers le nord.

10 passes de cinq degrés du triplet Leo.

11- Photo-op: passe près des M95, M96 et M105.

12- Passe 3 degrés de l'étoile brillante Regulus (Alpha Leonis) et près de l'étoile de magnitude +3, 5 Eta Leonis.

13- L'approche la plus proche de la Terre à 0, 304 UA, atteint l'opposition.

14- Passe près de la galaxie de magnitude 9, NGC 2903.

15- Croix dans la constellation du Cancer du Crabe.

16- Passe 7 degrés du groupe Beehive Messier 44.

17- Passage dans la constellation de Gémeaux les Jumeaux.

19- Passe près de l'étoile brillante Castor.

21- Passe près de l'étoile de magnitude +3, 6 Theta Geminorum.

22- Passe dans la constellation de Auriga the Charioteer.

28- Passes entre le cluster ouvert M36 et M38.

Comète C / 2018 Y1 Iwamoto s'approche de l'étoile brillante Castor dans la nuit du 18 février. Notez que Starry Night fournit une interprétation très optimiste de la comète! Crédit: Nuit étoilée.

Mars

1- Traverse le plan galactique vers le sud.

16-Croix dans la constellation de Persée le héros.

30- Retourne en dessous de la magnitude +10.

Un tir négatif en champ étroit de la comète C / 2018 Y1 Iwamoto du 15 janvier 2019. Crédit image et droit d'auteur: Joseph Brimacombe.

Les comètes ressemblent généralement à de petites zones floues au niveau de l'oculaire, ressemblant à un groupe globulaire non résolu qui refuse de se centrer. Les jumelles sont notre optique de choix pour balayer des comètes plus brillantes que la magnitude +10, et assurez-vous de rechercher un ciel sombre dans votre quête de comète. Les observateurs signalent déjà une petite queue hérissée pour la comète Y1 Iwamoto. Nous pouvons également voir la comète effectuer un mouvement de "ralenti" au ralenti depuis notre point de vue terrestre, car elle croise l’opposition à la mi-février et semble commencer à rejeter sa queue de poussière d’ouest en est. Étrange mais vrai: lorsque la pression du vent solaire chasse la poussière d’une comète en l'éloignant du Soleil, une comète peut lancer sa queue devant elle alors qu'elle sort du système solaire.

Un bon début pour l'astronomie en 2019, c'est certain. Et n'oublions pas la comète 46P Wirtanen, qui part, mais qui n'a pas complètement disparu de son apparition en 2018-2019. Et cette prochaine grande comète du siècle? Eh bien, c'est là-bas, en attendant que cet observateur robotique (ou peut-être amateur) le balaie, puis la véritable excitation commence.

Catégorie:
Que sont les lignes de faille sismiques?
Hangout spatial hebdomadaire - le 4 octobre 2017: le projet scientifique Detective Citizen Science de CosmoQuest